Les débuts de la technologie HF : 1923 - 1962

Otto Erbe réoriente l’entreprise. Dans le domaine technique, il mise sur le développement d’un éclateur réglable avec des contacts en tungstène au lieu de contacts en argent pour lequel il obtient un brevet impérial en 1931.

Christian Otto Erbe (1884-1965) Christian Otto Erbe (1884-1965)

En 1923, Otto Erbe reprend l’entreprise de sa mère Pauline à qui il a déjà apporté son aide auparavant à la direction. Il a obtenu un diplôme d’opticien en 1921 à Iéna. Sous sa direction, l’entreprise artisanale devient petit à petit une entreprise industrielle et les développements techniques se multiplient rapidement. Le commerce, les bureaux et la maison sont installés depuis 1919 dans le bâtiment de la rue Holzmarkt au numéro 7. La fabrication a lieu depuis 1920 dans l’ancienne station de distribution d’eau de la ville de Tübingen au numéro 35 de la rue Hechinger Straße.

Cris économique mondiale, inflation et seconde guerre mondiale : des temps difficiles au cours desquels Otto Erbe préside à la destinée de l’entreprise. À cela s’ajoutent de difficiles épreuves familiales : Otto Erbe et sa femme Ella perdent deux de leurs trois fils, tombés au combat. Leur fils Helmut, né en 1928, est désormais le seul héritier qui peut reprendre plus tard l’entreprise familiale.

Otto Erbe réoriente l’entreprise. Dans le domaine technique, il mise sur le développement d’un éclateur réglable avec des contacts en tungstène au lieu de contacts en argent pour lequel il obtient un brevet impérial en 1931. Il jette les premières bases de la production d’instruments de chirurgie à haute fréquence et fait de son nom une marque : dans les années 1930, l’Erbetrans, l’Erbe-Simplex et quelques autres appareils à la désignation incomparable s’ajoutent à l’Erbotherm et l’Erbotom.

Erbe approvisionne les centres sanitaires et les hôpitaux de campagne de l’Armée allemande au cours des premières années de la Seconde Guerre mondiale. Les biens d’équipement militaire sont dans l’urgence ensuite classés comme marchandises prioritaires par rapport aux appareils médicaux, les accessoires ne sont plus disponibles et Erbe exécute des commandes de l’Armée allemande. L’exploitation est maintenue à flot principalement grâce à la vente de lunettes, jumelles et photos dans la boutique.

Foto: Peter Neumann, Sammlung Stadtarchiv Tübingen. Erbostat

L’Erbostat est l’un des premiers appareils pour lesquels la désignation de produit contient aussi le nom du fabricant. Les appareils de thérapie et les instruments d’opération les plus divers peuvent être raccordés à l’appareil à couplage multiple.

ERBOTHERM 900 HC ERBOTHERM 900 HC

Au début du 20ème siècle, les appareils de diathermie servent aussi bien à une utilisation thérapeutique qu’à des fins chirurgicales. Erbe met sur le marché les premiers appareils à haute fréquence autour de 1920, qui sont suivis en 1923 du premier appareil HF exclusivement utilisable dans le domaine chirurgical, l’Erbotherm 900 HC. Équipé de l’éclateur au tungstène développé par l’entreprise, ses contacts sont moins sensibles à la corrosion et il permet une régulation de l’intensité électrique. Un nom qui devient une marque : la gamme Erbotom est ajoutée en 1930 à la gamme Erbotherm. Les premiers appareils à ondes ultracourtes équipés de générateurs à tubes sont produits.

Erbe X Erbe X

L’appareil « Erbe X » fait sensation parmi les professionnels. Il s’agit du premier appareil à rayons X utilisable directement au chevet du patient. Malgré ses activités de pionnier dans son développement, Erbe ne prend pas part au succès économique. La production nécessaire d’un appareil à basse fréquence à Tübingen échoue en raison de l’existence d’un brevet déposé par un concurrent qui protège la mise à la terre du coffrage protecteur.

Zielvorrichtung für die Elektrokoagulation des Ganglion Gasseri Système de visée pour l’électrocoagulation du ganglion de Gasser

En coopération avec le Prof. Dr Martin Kirschner, directeur de la clinique universitaire de chirurgie, Otto Erbe développe en 1928 un système de visée destiné à la section thermique des fibres responsables de la douleur du ganglion de Gasser, un relais du nerf trijumeau. L’accès des instruments pour l’électrocoagulation se fait via le foramen ovale, une ouverture à la base du crâne. Cette procédure permet d’éviter aux personnes concernées de devoir subir d’innombrables douleurs particulièrement violentes et qui sont la plupart du temps chroniques.

Der Bürger Le citoyen

Après la fin de la guerre, Otto Erbe participe à la reconstruction démocratique de l’Allemagne et s’engage dans la politique de la ville, du canton et de la région. En 1946, il remporte la majorité des suffrages lors des élections municipales de Tübingen et devient adjoint au maire en 1948. Il est membre de l’Assemblée provinciale consultative du Württemberg-Hohenzollern. L’illustration affiche son titre de député de 1946. Otto Erbe reçoit la Croix fédérale du Mérite de première classe pour son engagement personnel et est fait citoyen d’honneur de la ville de Tübingen en 1956.

À son décès en 1965, Otto Erbe laisse une entreprise aux bases solides.